Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

DBK tente de nier les problèmes particuliers de l’immigration extra-européenne

immigrés problème.jpg

 

Réponse à cet article qui falsifie l'histoire : http://www.debunkersdehoax.org/bretons-auvergnats-italiens-espagnols-arabes-et-roms-dehors-les-etrangers-qui-nous-volent-notre-travail

 

Je vais répondre rapidement et globalement à l'ensemble de l'article : Les pseudo debunkers de hoaxs tentent de faire croire que les migrants provinciaux et européens ont connu à peu prés le même rejet et les mêmes problèmes d'intégration que les immigrés extra-européens, pour cela DBK nous montre pour chaque groupe d'immigrés blancs de provinciaux ou d'européens étrangers quelques déclarations hostiles et une page xénophobe et raciste de journal écrite par une seule personne... Sauf que les positions haineuses de 2, 3, 4 ou 5 individus vis à vis d'un groupe ethnique, c’est très faible et insuffisant pour prouver qu'une ethnie rencontrait presque autant de rejet et de problèmes d'intégration que l'immigration extra-européenne actuelle.

 

 

Moi je vais sortir des preuves plus sérieuses c'est-à-dire des chiffres :

 

"Si le voisinage n'est pas sans incident (massacre d'Aigues-Mortes en 1903), l'assimilation se fait néanmoins très rapidement : dès 1888, sur 11.308 mariages impliquant au moins un étranger, 8245 sont des mariages sont mixtes, ce qui invalide l'idée d'une xénophobie générale."
http://www.philisto.fr/article-57-le-mythe-du-creuset-francais.html

8.245 mariages mixtes sur 11.308 mariages, ça fait que 72,91 % des immigrés de 1ère génération se mariaient à un(e) autochtone français(e) à l'époque. Ce n'est pas le cas des immigrés extra-européens de maintenant :

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_France#R.C3.A9partition_par_origine_g.C3.A9ographique
En 2008, il y a 710 000 de personnes qui ont un parent maghrébin immigré contre 1 million 250 000 qui ont deux parents maghrébins de 1 ère génération.
710 000 sur 1 million 960 000 enfants d'immigrés maghrébins, ça fait que seulement 36.2 % des enfants d'immigrés maghrébins viennent de couples mixtes, c'est moins que la proportion de 72.91 %, il y a beaucoup moins d'intégration.
Idem pour les africains subsahariens, en 2008, il y a 200 000 personnes ayant un seul parent immigré subsaharien contre 370 000 ayant deux parents immigrés subsahariens.
(200 000 / 670 000) * 100 = 29.85 %, 29.85 % des enfants d'immigrés subsahariens viennent de couples mixtes, c'est beaucoup moins que 72.91 %. Là aussi, il y a beaucoup moins d'intégration.

Mais, c'est différent pour les enfants d'immigrés européens en 2008* car en 2008 il y a 2 millions 80 000 enfants ayant un parent immigré européen contre 1 million 260 000 enfant ayant deux parents immigrés européens, or 2 million 80 000 sur 3 millions 340 000 immigrés européens de 2nd génération, ça fait que 62.28 % des immigrés européens de seconde génération viennent de couples mixtes, ce qui est prés de 2 x plus que chez les maghrébins et subsahariens de seconde génération.

 

Les étrangers européens entre 1908 et 2008 se sont beaucoup mieux intégrés que les africains, le rejet vis à vis des européens fut toujours moins fort.

Bref, oui les africains ont beaucoup plus de mal à s'intégrer que les immigrés européens et provinciaux qui ont toujours aussi été moins rejetés (pour des bonnes raisons). Donc oui, les extra-européens sont inassimilables et non-intégrables contrairement aux immigrés européens. Après je n'ai pas les chiffres pour les immigrés provinciaux mais je vois pas en quoi ça serait différent des immigrés issus d'autres pays européens.

 

*En 2008 les enfants d’immigrés européens avaient entre 0 an et 100 ans dans la quasi-totalité des cas, donc ils ont été pondus par des immigrés européens venus en France entre au moins 1908 et 2008, ça recouvre l'essentiel des vagues migratoires européennes qu'a connu la France.

 

 

 

 

Aussi, je vais répondre globalement à certains autres hoaxs dits par l'article : si les noirs et arabes ont été plus durement touchés par le "racisme" comme l'admet finalement l'article, c'est parce que les différences sont encore plus grandes que celles entre français et immigrés européens, ce n'est pas lié au hasard. Votre article tombe ainsi en miettes.

 

Pour le racisme du xix et début xx e s contre les provinciaux et étrangers européens : comme vous le reconnaissez malgré tout, il fut moins virulent car les différences étaient moins grandes et maintenant tous le monde est intégré parmi les descendants de ces immigrés.

 

Enfin les "fachos" n'on jamais soutenu l'immigration capitaliste et patronale qu'elle soit européenne ou extra-euro, immigration que vous soutenez les "anti-capitalistes", cette immigration consiste à faire vivre des gens ayant des cultures très différentes sur le même sol, ça ne peut que causer des conflits. Dans l'histoire, les humains ont toujours vécu qu'avec leurs semblables.

 

De plus, selon les gauchistes, critiquer une culture est raciste... Race=/=culture ou religion. On peut critiquer un mode de vie (comme celui capitaliste) et une croyance idéologique qui ne sont pas déterminés par les gènes, ce n'est pas du racisme, mais dans votre tête, ça a du mal à passer. Quand au racisme anti-français, c'est la volonté d'extermination de l'identité d'une population, d'un peuple et d'un pays, il existe bien et constitue une forme grave de racisme.

 

Ah, autre chose : le racisme ou plutôt l'hostilité vis à vis d'une communauté vient de nul part ? C'est une maladie ? Quand vous n'êtes pas aimé par une personne, il y a bien des raisons ? Vous avez vécu aussi à côté d'un camp de roms ? Ah, au cas où un stéréotype ou cliché est toujours en partie vrai et ne vient pas de nul part.

 

 

 

 

Je vais répondre à des passages particuliers : 

 

La racisme ne sert qu'à légitimer une domination de la majorité qui veut garder des privilèges contre une minorité. En tant que blancs vous n'êtes pas discriminés ainsi de par votre couleur de peau.
Si vous l'êtes c'est parce que vous êtes une femme, pauvre, homosexuel, gros, etc... mais ce n'est pas en tant que blanc.


Le racisme, c'est la haine vis à vis d'une race point barre.

 

Tu sors tes propres définitions pour nier le racisme anti-blanc (ce qui est discriminatoire comme logique car selon cette logique, les blancs ne peuvent pas êtres victimes, ils peuvent être seulement racistes). Dans ta définition, le petit blanc ne peut pas être raciste, puisqu'il domine rien or les racistes sont bien souvent des petits blancs. D'ailleurs tu dis que le racisme c'est une majorité qui veut garder ses privilèges (éviter d'être colonisé, c'est préserver des privilèges pour toi lol), tu insinues donc qu'être raciste, c'est seulement être hostile vis à vis d'un génocide ethnique et d'une invasion qui menacent la majorité d'un pays ou continent... lol Donc, selon ce raisonnement gaucho, seul un indien d'Amérique ou palestinien dans l'histoire auraient pu êtres racistes car ils voulaient "dominer" sur leurs terres. Et quand on est insulté de "sale blanc", c'est à cause de quoi ?

 

 

 

 

Un-e maghrébin-e a 1,75 fois moins de chances d’avoir un logement dans le privé qu’un blanc, une personne noire 2,5 fois moins. Ces 20 dernières années, plus de 100 personnes ont été assassinées par les forces de l’ordre, essentiellement des jeunes d’origine immigrée. Quant aux contrôles au faciès, ils sont une dure réalité : un Noir a 6 fois plus de chance qu'un Blanc d'être contrôlé par la police, et un Arabe 8 fois plus.

 

- Là encore merci de parler de tous les meurtres causés par les extra-européens contre des blancs : http://www.jeune-nation.com/actualite/actu-france/10969-trois-blancs-massacres-par-les-etrangers-durant-les-emeutes-de-2005-pas-un-drame-pour-sarkozy.html

- Le contrôle au faciès est lié aux fait que les arabes et noirs sont ceux qui foutent le plus la merde et que les zones les plus chaudes sont habitées surtout par des arabes et noirs. Les flics ont des moyens limités, donc ils ne vont pas choisir au hasard ceux qu'ils vont contrôler et fouiller.

- Les arabes et noirs ont moins accès au logement privé car étant mal intégrés, ils sont plus pauvres.

 

 

 

 

 

A la fin de son article, DBK poste une vidéo raciste :

 


 

Dans la vidéo, ce monsieur tente de nier le racisme anti-blanc tout en déversant du racisme anti blanc sans s'en rendre compte : "les blancs ont colonisé", les "blancs ont tout détruit", "les blancs ont tout pillé", "les blancs ont discriminé et fait l'apartheid + la ségrégation", "les blancs ont exploité"... Il associe aux blancs en général les méfaits d'une minorité de blancs, c'est un raciste. Il traite tous les blancs sans distinction de pilleurs, esclavagistes, colons, etc... Bref il insulte une race dans sa globalité en mettant tous les blancs dans le même sac, c'est bien un raciste.

 

Je ne suis pas mes ancêtres et mes ancêtres étaient des paysans ou ouvriers exploités qui n'ont jamais rien fait de mal, l'immense majorité des blancs ont toujours été innocents mais il les insulte quand même de criminels, c'est du racisme. Si je disais que ce sont les juifs qui dominent le monde et exploitent le monde, je serais insulté d'antisémite, si je dis que les noirs et arabes sont des voleurs et délinquants aussi.

 

Ce gros raciste ne devrait pas oublier que tous les esclaves noirs étaient vendus aux blancs par les tribus noires, que jusqu'à la colonisation, l'esclavage des noirs était MASSIF entre noirs en Afrique, et qu'il n'oublie pas la traite arabe, ni la traite des blancs, ni non plus le rôle numéro 1 des juifs dans la traite négrière. Qu'il n'oublie pas la colonisation arabe et turque non plus. De surcroît mettre sur le dos d'une race tous les malheurs du monde est raciste.

 

Aussi : les blancs sont les seuls à subir un génocide, une invasion et une colonisation, de plus, ils sont les 1ers à subir viols, agressions et attentats... C'est eux les 1ères victimes de discrimination et de racisme, le pire c'est qu'ils sont niés, qu'ils n'ont pas le droit de se défendre et que le racisme contre eux est nié et encouragé.

 

 

 

 

Enfin, je veux répondre à cette citation du grand bobo Guy Bedos relayé par les DBK: 

« Tout le monde le sait bien qu'il n'y a pas de racisme mais des racismes : racisme anti-pauvre, racisme anti-jeune, racisme anti-femme, racisme anti-arabe... Alors, si vous êtes une "pauvre jeune femme arabe !" »

Si je suis un homme hétéro catholique et blanc... j'ai de fortes chances d'être un gros nazi et fasciste d'après les gauchistes.

 

 



21/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres