Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Debunkage de "Kesak'oh ! #4 - RACISME ANTI-BLANC"

Réponse à cette vidéo raciste niant le racisme anti-blanc, dénigrant les blancs et victimisant les non-blancs :

 

 

 

 

 

 

Exclusion et discrimination

 

Dans la vidéo de propagande, la jeune femme pour pouvoir nier le racisme anti-blanc avance que seuls les non-blancs subissent du racisme institutionnel (difficulté à trouver un boulot, un logement, stigmatisation dans les médias...)

 

En réalité, il n'y a aucune discrimination des noirs et arabes en matière d'emploi. Si ceux ci n'arrivent pas à trouver d'emploi, c’est uniquement lié à leur âge moyen plus bas que celui des blancs, au fait qu'ils sont plus mal-diplômés que les blancs, au fait que beaucoup de noirs et arabes sont de nationalité étrangère (ce qui apporte de gros problèmes administratifs), ainsi qu'au fait qu'ils ont du mal à parler la langue du pays qui les accueille... 

 

Il n'y a pas de discrimination non plus en matière de logement, on sait que les noirs et arabes sont surreprésentés dans les hlm : 

 

Si en 2002, le logement en HLM représentait 32% de l’habitat des ménages immigrés, l’enquête TeO montre d’importantes disparités. Ainsi le logement social représente environ 56 % de l’habitat des immigrés d’Afrique subsaharienne et d’Algérie. Avec plus de 40% viennent les immigrés du Maroc, les originaires d’un DOM et les immigrés de Turquie.
En revanche, l’habitat social ne représente que 25% de l’habitat des immigrés d’Asie du Sud-Est, un peu plus de 20% des immigrés originaires d’Espagne et d’Italie, moins de 20% pour les Portugais et moins de 10 % pour les autres Européens de l’UE 27. Le logement social représente environ 17% de l’habitat de la "population majoritaire" (INSEE, 2002) qui constitue plus de 63% des résidents en HLM (TeO 2008).

 

http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/questions-contemporaines/societe-et-immigration/a-quel-type-de-logement-les-immigres-accedent-ils

 

Puis, j'ai vraiment rigolé quand j'ai entendu que les médias soit-disant stigmatisent les noirs et arabes à la télé, faudra vraiment qu'on me montre des exemples, c'est même le contraire, la télé fait la promotion du métissage et cosmopolitisme, la télé fait la promotion de l'anti-racisme et évoque uniquement 1/1000 ème de la merde qu'apportent les immigrés en France.

 

Après, la jeune femme nous explique que si les immigrés foutent la merde, ce serait à cause du système raciste qui les aurait enfermé et isolé dans des "bidonvilles"... Donc, forcer l'autochtone blanc à payer de sa poche des logements pour les noirs et arabes est considéré comme du racisme anti-noirs et anti-arabes ! Gros lol ! Et je rappelle que l'Etat ne force pas les noirs et arabes à venir dans les hlm, l'Etat ne fait que leur proposer des logements à bas prix.

 

Aussi, c’est bizarre, les blancs des milieux ruraux séparés de tout (activité économique, travail, services privés et publics...) ne sont pas évoqués dans la vidéo, pourtant ces derniers sont bien plus isolés, cloisonnés dans la pauvreté, privés d'éducation et séparés des infrastructures que les noirs et arabes dans les banlieues. Malgré tout ces blancs là font beaucoup moins de crimes et délits que les banlieusards, ces blancs se "défendent" moins, sans compter qu'ils ne bénéficient d'aucune aide de l'Etat contrairement aux immigrés des banlieues.

 

Je tiens aussi à rappeler que dans les dominés français, il y a encore numériquement plus de blancs que de noirs et d'arabes. Ce sont les blancs des milieux ruraux qui sont les plus pauvres, ils sont plus pauvres que les noirs et arabes, ne bénéficient d'aucune aide d'Etat contrairement aux noirs et arabes banlieusards, ont moins de richesses, etc...

 

Conclusion : en aucun cas les dominants tiennent d'avantage les noirs et arabes à l'écart de certaines ressources que les blancs.

 

De plus, les juifs sont surreprésentés dans les dominants, c'est la communauté la plus riche de France, le racisme systémique vient d'eux.

 

Encore après, la jeune femme nous dit vers la fin que quand les blancs se regroupent, ils ne sont pas accusés de communautarisme par rapport aux noirs et arabes... Si, en permanence est évoqué la discrimination à l'embauche, la sous-représentation des noirs et arabes dans certains domaines et lieux... Et quand il y a des sites de rencontre fait entre blancs ou quand des blancs déclarent qu'ils refusent le métissage, tous le monde pleure ! Par contre le communautarisme blanc est dénoncé par le système, mais le communautarisme noir et arabe est dénoncé par le petit blanc, pas par les élites.

 

Enfin à un moment dans la vidéo, la jeune femme montre son vraie visage de grosse raciste en disant que le racisme institutionnel, c’est le fait que les dominants blancs mettent la tête sous l'eau des noirs et arabes. Elle traite les blancs de dominants, un peu comme Hitler qui disait que les juifs dominaient le monde, en fait la jeune femme nous fait croire que les petits-blancs pauvres des milieux périurbains, urbains, périphériques et désindustrialisés dominent les noirs et arabes... La jeune femme remplace la lutte des classes par la lutte des races en tant que raciste.

 

 

 

 

Le vrai racisme systémique et institutionnel

 

Les seuls exclus/dominés/oppressés sont les blancs qui fuient massivement les banlieues à cause de la colonisation, ils sont obligés de se réfugier dans le rural et périurbain.

 

Les seuls exclus/dominés/oppressés sont les blancs qui son condamnés à devenir minoritaires et à être dilués chez eux.

 

Les seuls exclus/dominés/oppressés sont les blancs fdesouche qui ne sont pas reconnus, qui sont niés et qui n'ont pas le droit de se défendre contre un quelconque racisme.

 

Les seuls exclus/dominés/oppressés sont les blancs pointés du doigt comme des grands enculés racistes, oppresseurs et dominateurs.

 

Les seuls exclus/dominés/oppressés sont les petits blancs des milieux ruraux bien plus pauvres que les banlieues.

 

Les seuls exclus/dominés/oppressés sont les blancs subissant des agressions et attentats en tous genres.

 

Voilà le racisme systémique ! C'est celui anti anti-blanc !

 

Enfin ce n'est pas l’islamophobie et le racisme qui créent les agressions anti-blanches, c'est le contraire :

 

« Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs»
Général de Gaulle
(De Gaulle, mon père, par Philippe De Gaulle, éd., Plon).

 

 

 

 

Colonisation

 

Pour le passé colonial évoquée par la jeune femme afin de blâmer les blancs et victimiser les non-blancs : c'est la France qui est actuellement colonisée, pas l'Afrique et l'Afrique malgré qu'elle a été pillée est encore le continent qui possède le plus de matières premières au monde, les noirs aujourd'hui n'en bénéficient pas seulement parce qu'ils noirs sont incapables d'exploiter eux-mêmes leurs propres matières premières.

 

Et durant la colonisation, le pillage des matières premières n'a profité qu'aux bourgeois blancs, les ouvriers blancs ne pouvaient pas s'acheter les biens constitués de matières premières africaines, les ouvriers blancs étaient même ultra-exploités par les bourgeois lors du processus de transformation des matières premières africaines. 

 

De surcroît, avec la colonisation, l'Etat français a dépensé plus d'argent qu'il en a gagné, l'argent dépensé fut pris au peuple français pour le profit de la bourgeoisie française.

 

Je tiens aussi à rappeler que l'immense majorité des matières premières exploitées par l'occident durant la colonisation venaient des mines européennes et non de l’Afrique, et pour preuve : l'Italie, la Suisse, l'Allemagne et la Scandinavie qui n'avaient pas de colonies étaient des pays très développés durant le xix ème siècle et la première moitié du xx ème siècle.

 

Aussi, ne pas oublier que deux tiers des colons en Algérie étaient juifs et que durant l'époque coloniale, les blancs étaient ultra-exploités dans les usines et mines par les entreprises colonisatrices.

 

En bref, la colonisation n'a pas été une question de lutte des races, mais de lutte des classes.

 

PS : les indigènes des colonies n'ont constitué que 100 000 morts sur les 1 million 400 000 morts français durant la 1ère guerre mondiale (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pertes_humaines_de_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale), c'est les blancs qui ont le plus morflé.



13/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres