Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Décorticage de la propagande des DBK sur nos ancêtres les gaulois

Les DBK nient nos ancêtres gaulois et s'attaquent à mon blog, mes articles et ma page : http://www.debunkersdehoax.org/nos-ancetres-les-gaulois-histoire-et-propagande-d-extreme-droite

 

Débunkons ses réponses remplies de hoaxs :

 

La relation entre l'extrême droite et l'histoire est une longue histoire d'amour/désamour. D'amour pour l’intérêt que les fascistes lui porte et de désamour pour la façon dont ils la malmène dans ses fondements scientifiques pour en faire un vulgaire outil de propagande.
Dans la même veine que ces articles, nous nous attaquons aujourd’hui à un mythe fondateur bien malmené par les fafs, celui de « nos ancêtres les Gaulois ».
Et pour le même prix, nous allons même nous attaquer à deux de leurs articles. Un sujet très actuel au vu des polémiques continuelles politiciennes, lancées aujourd'hui sur un fond "d'inquiétude identitaire" par la fachosphère.

 

DBK lie "fascistes" et "fachosphère" à "France Aux Français" et "nos ancêtres les gaulois", ça veut dire que DBK assimile la France, les ancêtres des français, la France libre non-occupée et non-envahie, ainsi que les autochtones français aux fascistes.

 

 

Aucune importance pour l’extrême droite l’histoire n’est pas une science, mais un outil de propagande.
D’où la conception du « roman national » :

 

L'histoire est un outil de propagande aussi pour les gauchos qui veulent absolument inculquer leur idéologie anti-france, anti-nationale et globaliste en falsifiant  l'histoire de France, d'où le roman anti-nationale.

Enfin le roman national n'est pas un concept, mais un fait. Notre pays a une belle histoire, c'est pour cela que son histoire est un roman, mais les révisionnistes anti-france veulent réécrire les faits pour faire haïr notre belle histoire.

 

 

"Celui qui a le contrôle du passé a le contrôle du futur. Celui qui a le contrôle du présent a le contrôle du passé"-G. Orwell- « 1984 »

 

Bah, phrase qui concerne très bien les gauchos car depuis que les mondialistes dirigent la France, le roman anti-national est devenu la VO de l'histoire de France.

 

Cette citation d'Orwell aussi correspond à celle-là : "Pour liquider les peuples, on commence par leur enlever leur mémoire. On détruit leurs livres, leur culture, leur histoire. Puis quelqu’un d’autre écrit d’autres livres, leur donne une autre culture, leur invente une autre histoire. Ensuite, le peuple commence lentement à oublier ce qu’il est, et ce qu’il était. Et le monde autour de lui l’oublie encore plus vite.

Milan Hübl, historien tchèque

 

 

Impasse faite sur les guerres quasi continuelles de l’ancien régime,

 

Désolé, mais les plus grosses guerres ont eu lieu après 1789 (1ère GM et seconde GM).

Et avec les mondialistes anti-nation au pouvoir, il y a toujours eu des guerres permanentes : les guerres mondialistes au Vietnam, en Irak, en Libye, en Serbie, etc...

 

 

la misère permanente, la famine continuelle,

 

Sauf que la misère permanente et la famine continuelle ont existé dans toutes les nations du monde et régimes du monde (régimes capitalistes, dictatures socialistes, monarchies absolues, régimes féodalistes, etc...). De plus, la misère et la famine qui existaient avant en France étaient uniquement liées au niveau technologique de l'époque et non aux "atroces" politiques de la nation française.

 

 

impasse sur les atrocités du XIXème siècle, tant sur les populations ouvrières en France que lesatrocités de la colonisation.

 

Oui, l'empire colonial français n'a pas fait de jolies choses, mais il n'y avait pas que des atrocités de la part de la France coloniale (http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-autre-regard-sur-la-37664https://www.youtube.com/watch?v=wTzv6QJCaZIhttps://www.altermedia.info/france-belgique/gnral/friedrich-engels-et-lalgerie-francaise_7502.html), mais les gauchos font une impasse dessus.

 

Quand aux ouvriers : faut évoquer le fait que la France a progressivement mis en place l'Etat-providence le plus avancé de l'histoire.

 

 

Adieu la collaboration

 

Avec les gauchos, on se focalise sur la collaboration et non sur la résistance : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sistance_int%C3%A9rieure_fran%C3%A7aise

 

Puis, la collaboration est exagérée par les gauchos, Pétain était loin d'être aussi collabo que le font croire les gauchos : http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/adrien-abauzit-le-marechal-petain-52559

 

 

, la guerre d’Algérie ; etc… On ne garde que ce qui est « beau et propre » dans un effort « d’éducation du peuple ».

 

Pourquoi quand on évoque la guerre d'Algérie, on ne parle jamais des horreurs et massacres du FLN ?

 

 

Pour ne pas parler de « mensonge par omission ». Alors que l’histoire c’est l’ensemble des évènements et leur interrogation au niveau de connaissances actuelles et de notre éthique actuelle.

 

Je viens de démontrer que c'est vous qui faites des omissions énormes, quand vous abordez divers sujets brûlants pour la France.

 

 

2)      L’histoire revue et malmenée par un faf
Le premier hoax du jour provient d’une gentille petite page qui n’a rien trouvé de mieux pour exister que de s’attaquer à nous. On ne compte pas les articles que celui-ci produit…
Pourquoi on ne s’y attaque pas ?
Parce que la contradiction intrinsèque qui provient de ses articles le tue lui-même.
Depuis des années nous suggérons à tous les fafs de construire leur propre site de Debunkage, alors avec celui là nous n'avons pas été déçu: un festival du grand n'importe quoi!

  

Bah tiens, ça parle de moi !

 

 

"a)  Premier exemple :

 

Un de ses articles s’appelle (sans rire) :

 

« Les extra-européens ne subissent quasiment pas de discrimination à l'embauche » le pingouin fascisant tente de démontrer (chiffres à l’appui) ce soit disant fait…

 

Or voici sa conclusion:

 

« Mais cette grosse différence est en grande partie explicable par le niveau de qualification moins élevé des immigrés. En effet, à qualifications égales, les immigrés extra-européens ne sont pas 2.86 fois plus au chômage que les fdesouche et les descendants d'immigrés extra-européens ne sont pas 3.43 fois plus concernés par le chômage que les fdesouche :

 - Les ouvriers non-qualifiés fdesouche sont touchés à 17 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 28 % par le chômage (seulement 1.65 fois) et 40 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.35 fois).

 - Les ouvriers qualifiés fdesouche sont touchés à 8 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 14 % par le chômage (seulement 1.75 fois plus) et 22 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.75 fois plus).

 - Les employés fdesouche sont touchés à 8 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 17 % par le chômage (seulement 2.125 fois plus) et 18 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.25 fois plus).

 - Les professions intermédiaires fdesouche sont touchés à 4 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 16 % par le chômage (4 fois plus) et 9 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.25 fois).

 - Les cadres fdesouche sont touchés à 4 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 8 % par le chômage (seulement 2 fois plus) et 7 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 1.75 fois plus). »

 

Oui comme nous vous lisez bien que, au minimum, ils ont deux fois plus de difficultés à trouver du boulot (voire trois fois)… En fait ce gars là prouve dans son article, ce qu’il tente de démonter…"

 

Non, ma conclusion n'est pas dans cet extrait, tu es un manipulateur malhonnête qui a omis sciemment la suite de mon article que tu cites : "Bref, on est très loin des mensonges visant à nous faire croire que les immigrés ont 3, 3.7, 4 ou 19 fois plus de mal à avoir du boulot que les fdesouche ! Alors, vous allez me dire qu'il reste quand même une différence de traitement entre français de souche et extra-européens même si elle n'est pas grandiose. Cette différence de traitement s'explique par l'âge moyen plus faible des extra-européens :

 

- A partir des chiffres de l'insee, regardons chez les 14-24 ans : il y a 22 % de chômeurs parmi les fdesouche contre 40 % au sein des descendants d'immigrés extra-européens (1.82 fois plus, mais si on regarde sans distinction d'âge c'est 3.43 fois plus) et 35 % parmi les immigrés extra-européens de 1ère génération (seulement 1.59 fois que les fdesouche, mais si on regarde sans distinction d'âge c'est 2.86 fois plus).

 

Et tiens, même le ministre de l'emploi confirme mon analyse : 

 

Pour essayer de comprendre les causes de ce phénomène, le ministère a isolé une partie des facteurs en cause. Il a calculé, pour chaque catégorie de population, le rapport entre la probabilité d’être au chômage et celle de ne pas l’être [1] et a comparé les rapports entre eux selon les différentes populations. Toutes caractéristiques confondues, le rapport de probabilité va de 1 à 3,8 entre les non-immigrés et les descendants d’immigrés d’origine africaine et de 1 à 3 pour les immigrés d’origine africaine. Dit autrement, pour les immigrés, la probabilité d’être au chômage rapportée à celle d’avoir un emploi [2] est trois fois supérieure au même ratio que pour les non-immigrés. Mais cette probabilité dépend beaucoup de l’âge, du diplôme, de la catégorie socioprofessionnelle, etc. Si l’on isole tous ces facteurs, dans les deux cas (immigrés d’origine africaine comme descendants), le rapport se réduit et passe de 1 à 2.

 

http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1942

 

 

Donc, en réalité, les extra-européens ont seulement 2 fois plus de mal dans la recherche d'un emploi que les fdesouche. Et cette différence est explicable par ces différentes raisons : 

 

- Les immigrés extra-européens ayant en général une plus mauvaise maîtrise du français que ça soit à l'écrit ou à l'oral, sont naturellement moins employés par les patrons.

 

- Quand les parents préfèrent nommer leur gosse Mohammed plutôt que Rémi, les étrangers montrent qu'ils n'ont pas envie de s'intégrer à la société française.

 

- La tenue des immigrés qui vont en entretien d'embauche est souvent choquante : mains dans les poches, pantalon baissé, casquette à l'envers, jogging, djellaba, etc...

 

- Le comportement des immigrés au travail n'est parfois pas mieux que dans les rues de banlieues.

 

- N'oublions pas non plus que si les extra-européens sont en moyenne moins pris par les patrons, c'est aussi lié au fait que pas mal d'extra-européens sont de nationalité étrangère, or un salarié de nationalité étrangère procure pas mal de problèmes sur le plan administratif !

 

- Cette législation "un cinquième des emplois sont interdits aux étrangers hors union européenne" explique une partie de la difficulté pour les extra-européens de trouver un boulot.

 

Conclusion : Les extra-européens ne sont quasiment pas discriminés par les patrons. Si, il y a un fdesouche et un extra-européen qui ont le même âge, le même niveau de qualification, la nationalité française en commun, la même tenue et un français de qualité équivalente, l'extra européen aura quasiment les mêmes chances d'obtenir un travail. De plus, privilégier quelqu'un de sa race, de sa culture et de son ethnie, n'a rien de raciste et discriminatoire, sinon d'après cette logique il serait raciste et discriminatoire de privilégier son fils ou son neveu par rapport à l'enfant d'un inconnu. Enfin, les gauchos ont remplacé la lutte des classes par la lutte des races, les gauchos racialisent le débat !"

 

La conclusion se trouve dans ce que tu n'as pas voulu citer !

 

 

b)  Autre exemple :
 
Hitler aurait été « pro-avortement »… Si si.
L’article serait drôle si le sujet n’était pas si grave et si ce type n’était pas convaincu de ses âneries…
Fin de son « article » :
« L'Allemagne a ainsi durci la législation contre l'avortement pour les femmes considérées comme supérieures, alors que dans le même temps la circulaire secrète de 1934 aux Offices de la santé du peuple autorisait l'avortement pour les femmes si une « descendance héréditairement malade » était considérée comme prévisible4. Le décret secret du 19 novembre 1940 a été plus loin en rendant obligatoire l'avortement pour les femmes « inférieures »5.
 Source : Wiki »

Voilà voilà, voilà. Le gars vient de nous démontrer qu’hitler obligeait les « races inférieures » à se faire avorter. En fait il vient de nous donner un des éléments historiques de la politique eugéniste génocidaire d’hitler. En RIEN qu’il était favorable à l’avortement puisque dans le même temps la politique du reich a poussé les femmes aryennes à procréer tant et plus…

 

DBK cite un extrait où il est dit "alors que dans le même temps la circulaire secrète de 1934 aux Offices de la santé du peuple autorisait l'avortement pour les femmes si une « descendance héréditairement malade » était considérée comme prévisible4."

Bref, merci de prouver qu'Hitler était un pro-avortement car il a autorisé et imposé l'avortement pour les "malades", handicapés et races inférieures... Quand on applique l'avortement, on est pro-avortement, quelle que soit la finalité et cette citation de DBK montre de surcroît le lien entre eugénisme et avortement. Hitler usait de l'avortement pour ses fins idéologiques, ça veut dire que comme les gauchos, il s'en foutait des fœtus et embryons qui ne valaient rien pour lui, il n'avait aucune morale chrétienne et traditionnelle.

 

 

c)  3ème exemple :
 
 
Les deux exemples sont capturés et mis côte à côte.
 
corrélation1.jpg

Dans le premier, pour le "debunker faf" c’est un hoax (ce qui est vrai), mais dans le deuxième, c’est une corrélation.
Oui msieur. Sauf qu’on ne le répétera jamais assez, « corrélation n’est pas causalité »…

 

"corrélation n'est pas causalité", non, c'est faux, je corrige : "corrélation n'est pas forcément causalité".

Si tu n'as rien pour démontrer que la corrélation n'est pas la causalité dans un cas, alors la corrélation est causalité dans ce cas en question.

 

Mais en général pour prouver que la corrélation entre délits/crimes et immigration n'est pas causalité, les gauchos nous disent que "les immigrés sont plus pauvres que les autres"... Sauf que les milieux ruraux blancs sont les coins les plus pauvres de France et ce n'est pas dans ces coins où il y a le plus de crimes et délits : http://www.medias-presse.info/la-france-rurale-est-plus-pauvre-que-les-banlieues-mais-on-ny-brule-pas-de-voitures/34316

 

Les gauchos nous parlent aussi de la discrimination des juges pour nier que l'immigration est liée à l’insécurité, sauf que les cartes montrant la corrélation entre immigration et délinquance/criminalité se basent sur les actes illégaux commis (qui ont lieu avant tout jugement discriminatoire) et non sur la proportion d'immigrés dans les prisons ou condamnations "racistes".

 

 

« Cum hoc ergo propter hoc » 

Le tout accompagné de racisme, d’antisémitisme, d'appels à la violence, d’insultes, bien planqué derrière l’anonymat.
Avec ce genre de « concurrence », les Debunkers ne craignent rien ^^

 

Gros LOL le facho veut percer mon identité pour me poursuivre en justice afin que ma liberté d’expression soit bafouée !

 

 

2)  Le hoax lui même
 
le monde des celtes.jpg
 
Son commentaire qui accompagne cette carte:
 
« Petite carte qui dément les gauchiasses qui osent souvent nous dire que nos ancêtres les celtes viennent du Proche-Orient »
 
Là effectivement c'est un rude coup porté aux connaissances historiques universitaires mondiales  remettant à la fois 2 concepts communément admis :
 
- les migrations indo européennes
-et que l histoire des peuples est figé dans le temps dixit la "Guerre des gaules", les Gallo romains, les invasions barbares etc …
 
On s’en fout, ils restent des celtes. 
Là on s’assoit sur  tout ce que l’histoire, l’archéologie, l’anthropologie, la linguistique ont pu permettre de connaitre.
 
Le site mythologica.fr n'est pas à remettre en cause.  Le "Grenier de Clio", l’un des muses celle de l histoire, est un site de vulgarisation,  « richement illustré, consacré aux mythologies, aux croyances religieuses des anciennes civilisations du monde entier et leurs représentations dans les arts »
 
Cette grande contre vérité ne vient pas d’eux puisque ils le disent eux même dans la présentation des celtes :
 
« Peuple Indo-européen, les Celtes ont émigré depuis l'est de l'Europe au cours du second millénaire avant notre ère. Lors de leur expansion maximale, ils occupaient toute l'Europe depuis l'Espagne jusqu'à la Turquie actuelle. Puis ils se sont retirés, autour de 200 avant notre ère, dans les territoires les plus à l'ouest: la Bretagne en France, l'Angleterre, le Pays de Galles, l'Irlande et l'ouest de l'Écosse. Dans les fiches qui suivent un dessin signalera l'appartenance à l'une ou à l'autre mythologie. »

 

DBK cite mythologica pour nier le fait que les celtes ne viennent pas du proche-orient, mais dans la citation en question, mythologica dit : "Peuple Indo-européen, les Celtes ont émigré depuis l'est de l'Europe au cours du second millénaire avant notre ère."

Mythologica dit que les celtes viennent d'Europe et non du proche-orient.

 

 

Après revenons sur nos « seuls » ancêtre « les celtes »
En 1800 av. J.C., il y aurait au moins quatre millions d’habitants sur l'actuel territoire de France.
(...)
Les populations indo-européennes installées en Gaule appartenaient déjà l'ethnie celte, les ligures pouvant figurer une population indo-européenne antérieure sans certitude mais le terme celte outre cette communauté de langage et fonctionnelle reste difficile à définir.
(...)
Avant les découvertes de Hallstatt et de La Tène, il était généralement admis que la France du Sud était le « centre celtique ».
Donc le Hallstatt était bien « le centre » notre détracteur aurait-il raison ?
En fait non puisque les celtes étaient déjà la mais ce fut le centre d une énorme révolution la fin de l’âge du bronze et le passage à l’âge du fer, ce qui n'est pas rien ^^

 

On demandera simplement à DBK où sont ses sources ? Car je regarde sur internet, tous les articles et cartes que je trouve sur le sujet indiquent que les celtes ne sont venus en France qu'au VII-VIIIe siècle avant JC et que le sud de la Germanie fut le noyau d'origine des celtes.

 

M'enfin, DBK qui n'a aucune source ne remet aucunement en cause l'origine européenne des celtes en disant que les celtes viennent de France ou de Gaule.

 

 

c)      "Debunker faf" tu as dit « Pas de Proche-orient » ^^
 
Comme d’habitude, l’idéologue d’extrême droite s’arrète là. Or ces peuples « indos européens » ne sont pas nés de génération spontanée…
Il y avait d’autres peuples avant… 
L’Homme de Cro Magnon serait l’ancêtre le plus connu des Français. Ses restes découverts dans une grotte (site des Ezyies Dordogne) témoignent de l’occupation du territoire français actuel par les représentants de l'espèce Homos Sapiens arrivés en Europe au Paléolithique supérieure entre 40 000 et 10 000 ans avant notre ère. Certains estiment qu'il est arrivé d’Afrique via le Proche-Orient et l'Europe de l’Est, il succède à l’homme de Neandertal et fait place au Néolithique à des agriculteurs venus du Proche-Orient. Cette origine proche orientale fut développe dés 1925 par l archéologue australien Gordon Childe dans l aube de la civilisation européenne.

 

DBK avoue sa faiblesse, DBK est obligé de remonter à l'homme de cro-magnon pour faire croire que les celtes venaient du proche-orient... Sauf que les celtes n'existaient pas à l'époque du cro-magnon.

 

Sinon, pour remonter à un homme préhistorique primitif très différent des humains de maintenant, faut vraiment être désespéré et je vais remonter 3 milliards d'années en arrière pour dire que les humains ne sont originaires d'aucun continent et que nous n'avons pas une origine terrestre, mais une origine maritime.

 

 

Dans tous les cas ces peuples « pré celtiques » sont d’origine, pour le moins, variées…
 
Mais d’où viennent ces peuples indo européens qui auraient été à la base de la civilisation celtique proprement dite ?

L’hypothèse la plus acceptée est dite « hypothèse « Kourgane » :
 
Ces peuples proviendraient donc de la steppe Pontique.
Dont voici une carte :
steppe pontique.png
 
Ancêtres qui auraient ensuite peuplé divers foyers comme le prouverait l’étude des langues indo-européennes :

 

DBK nous montre que les indo-européens dont sont issus les peuples européens ne viennent pas du proche-orient, mais d'Europe de l'est qui est blanche.

 

 

 "Sauf que. Notre « debunker d’extrême droite » prétend que (on cite) :

 

« petites précisons :
-la France n'existe que depuis 1500 ans, après la christianisation de la gaule qui a eu lieu un peu avant et après le baptême de Clovis. Ccl : la France fut toujours aux chrétiens. »

 

Ok soit. On en conclu donc que pour lui c’est un acte civilisationnel et non ethnique qui fonde la France.

Mais alors pourquoi on s’emmerde avec ces celtosgauloisindoseuropéenskourganes ?

Et bien parce que deux articles plus bas… il dit exactement le contraire :

 

 

« Bon, cet article qui fait croire que la France est un simple contrat de vivre-ensemble et fut toujours une terre d'immigration massive est debunké par la réalité historique (la France s'est toujours construite avec la même population, donc oui les ancêtres font la nation) : »"

 

DBK m’expliquera en quoi le fait que la France fut née à partir d'un acte civilisationnel contredit le fait que la France n'a jamais changé de population depuis sa naissance ? L'un n'empêche pas l'autre.

Ensuite, oui la France est née à partir d'un acte civilisationnel, mais sur un territoire celte, romain et franc, pas sur une terre black-blanc-beurre.

 

 

On ne s’inquiète pas.
Deuxio Clovis n’était pas celte mais germain…

 

En effet, mais ça n'empêche aucunement le fait que Clovis et ses potes francs n'ont été que quelques dizaines de milliers pour s'installer sur un territoire d'environ 10 millions d'habitants... Il n'y a jamais eu de changement majeur de population en France.

 


" Et un article plus bas, le fâcheux fascisant affirme :

 

« Maintenant je vais laisser répondre aussi les cours de la IIIe république : "« Les Romains qui vinrent s'établir en Gaule étaient en petit nombre. Les Francs n'étaient pas nombreux non plus, Clovis n'en avait que quelques milliers avec lui. Le fond de notre population est donc resté gaulois. Les Gaulois sont nos ancêtres » (cours moyen, 26). »

 

Bon vous avez compris, il tire les faits et arguments dans tous les sens pour que ceux-ci soient en correspondance avec l’affirmation du moment… La vérité là dedans, la science toutes ces choses là…"

 

Bah, tiens la III ème République était fasciste apparemment ! Sinon comme je l'ai dis : en aucun cas la fondation de la France par un FRANC empêche le fait que les francs étaient super minoritaires dans le pays qu'ils ont fondé et qu'ainsi la France avait un fond bien gaulois.

Les francs, ça s'arrêtait à la noblesse... ce n'est pas pour rien qu'à partir de la révolution française, on va commencer à se réclamer des gaulois.

 

 

"On exagère ?
Un peu plus bas voici ce que notre comique troupier affirme :

« Sérieusement : celui qui joue à Civilization, Age of Empires, Crusader Kings, Europa Universalis, Total War, Hearts of Iron, March of the Eagles, Victoria, Assassin's Creeds, etc... en apprend bien plus sur l'histoire qu'au sein de l'éducation anti-nationale, ce qui est déplorable. De plus, le mec pour qu'il se rende compte de la grandeur de la France dans l'histoire afin qu'il en soit fier, il vaut largement mieux qu'il joue à ces jeux plutôt qu'il aille en cours d'histoire. »

 

Oups…
On a compris le niveau. ^^"

 

Ce n'est pas difficile de dépasser le niveau de l'éducation anti-nationale... en effet, on apprend bien plus l'histoire de France avec des livres, mais on apprend quand même d'avantage l'histoire de France dans les JV qu'au sein de l'éducation anti-nationale.

 

 

On récapitule :
1)   Les Gaulois, c'est un nom fourre-tout utilisé par les Romains pour désigner tous les peuples étrangers à l'ouest du Rhin et au nord des Pyrénées (y compris l'Italie du Nord).

 

Un "nom fourre-tout" ne désigne pas les habitants d'un territoire restreint à seulement la France + la Belgique + l'Italie du Nord et ça ne désigne pas les habitants d'un territoire bien précis et délimité .

 

 

2)  D'un point de vue ethnolinguistique, ne pouvaient être considérées comme "gauloises" que des tribus celtiques.
Quand Jules César a envahi « les » Gaules (et pas « la » Gaule), le sud-ouest était peuplé d'Aquitains (les ancêtres des Basques, donc rien à voir avec les Gaulois), et la Provincia Narbonensis par des Ibères, des Ligures, des Grecs et quelques tribus gauloises... et tout ce beau monde avait été romanisé en profondeur depuis longtemps ! Quant à la Corse, elle n'a jamais été peuplée par la moindre tribu celtique

 

La Corse, la Narbonnaise et le pays Basque ne représentaient pas grand chose sur l'ensemble de la Gaule : 

 

Jules César comme dit Sutter Cane a certes envahi DES Gauleet non LA Gaule, sauf que ces Gaules avaient le même nom ("Gaule") car bien que différentes, elles se ressemblaient aussi énormément... L'unité dans la diversité.

 

 

3)  Les tribus gauloises étaient indépendantes les unes des autres et passaient leur temps à se taper dessus, elles n'avaient aucune unité !!! Quand Vercingétorix a fédéré plusieurs tribus, il ne s'agissait que d'une alliance militaire destinée à se protéger de Rome, certainement pas d'une unification !
De plus, de nombreuses tribus gauloises se sont alliées à Rome de plein gré.

 

Les tribus gauloises en effet étaient indépendantes, mais étaient quand même fortement liées entre-elles : 

"La question se pose de savoir si les Gaulois avaient conscience d'appartenir à un ensemble de peuples ayant en commun une culture commune au-delà de leur tribu. Certains éléments relatifs au rôle de la classe sacerdotale attestent que les Gaulois avaient le sentiment d'appartenir à un ensemble cohérent, capable en certaines circonstances de transcender les petites patries tribales, à la manière des Highlanders écossais, cultivant avec passion leurs appartenances à ces clans rivaux mais conscient d'appartenir à une patrie commune. La classe sacerdotale veillait au maintien de cette unité avec une institution qui était celle de l'Assemblée de la « Forêt des Carnutes », sur les bords de la Loire, dont on sait qu'elle était commune à tous les peuples de laGaule et à elle-seule ; au cours de celle-ci, se prenaient des décisions importantes pour tous les peuples de la Gaule. Vaste forêt parsemée d'étangs, la Sologne fut à l'époque gauloise une forêt-frontière d'une grande importance, séparant deux importantes nations celtes, les Carnutes au Nord, les Bituriges Cubes au sud et pourrait correspondre à cette « Forêt des Carnutes », principal Nemeton de la Gaule et témoignerait d'un sentiment d'appartenance gaulois au-delà des différences tribales26. Cette institution imposait une trêve respectée par tous les peuples gaulois et peut être comparée aux Jeux panhelléniques, qui dans une Grèce morcelée en Cités-États en perpétuelle rivalité armée, imposait également une trêve à tous les peuples de laGrèce. D'autres éléments vont dans ce sens, tel le discours que César prête lors de l'assemblée de Bibracte ou celui qu'il attribue à Critognatos, à Alésia27."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaulois_(peuples)#Sentiment_d.27appartenance

 

 

4)  Les racines de la langue française sont LATINES. Le gaulois, qui est une langue MORTE depuis près de deux mille ans, n'a laissé au vocabulaire français que quelques dizaines de mots (par contre, beaucoup de toponymes : villes, villages, lieux-dits, fleuves, rivières, régions...).
La langue française est infiniment plus proche du portugais, de l'espagnol, de l'italien ou du roumain que du gaulois. Nous devons notre langue à Rome.

 

C'est vrai, notre langue est plus latine que celte, mais ce n'est pas pour autant que l'immigration romaine en Gaule fut massive... par exemple : la langue française est très répandue dans beaucoup d'ex-colonies françaises, mais les blancs pourtant n'ont jamais immigré massivement dans les colonies françaises qui sont restées à plus de 95 % noires et maghrébines durant l’ère coloniale.

 

 

5)  Le nom de la France, ses rois, énormément de ses coutumes médiévales, et une partie de son vocabulaire (le français est la plus germanique des langues latines, tout comme l'anglais est la plus latine des langues germaniques d'ailleurs) vient des Francs, tribu GERMANIQUE (et non celtique) venu d'Outre-Meuse.

 

C'est vrai que le nom de la France et ses dirigeants sont issus d'une migration germanique, mais cette migration germanique fut quand même modeste, bien qu'elle a eu une influence culturelle et politique énorme.

 

 

6)  Les Occitans, les Bretons, les Corses, les Flamands, les Catalans, les Basques et les Alsaciens-Mosellans sont des groupes ethnonationaux distincts qui ne sont français ni de langue, ni de culture, ni d'histoire.

 

Faux : 

la France est homogène ethniquement, il y a une identité nationale française :

- l’art gothique qui a pris son essor en France

- l’art roman qui a pris son essor en France (moins que l’art gothique plus spécifiquement français)
- la cuisine : andouillette, vin, fromage, grenouille, boudin, fondue, terrine, crêpes, escargots, saucisson, eau de vie, cidre et j’en passe... la cuisine française est constituée aussi des cuisines régionales répandues plus ou moins partout en France et la France est le terroir le plus varié au monde et le pays aux recettes les plus variées au monde, la France est aussi le pays avec le plus grand nombre de recettes au monde, régionales ou nationales.

- cinéma français, théâtre français (molière est un bon exemple), musique française, littérature française (pas besoin de citer tous les auteurs ou écrivains français dans l’histoire), peinture française (académie française, impressionnisme, néo-classicisme, peinture historiciste... et la France est le pays ayant le plus de peintures dans l’histoire de l’humanité), musique française...

- architecture néo-classique

- La France est le pays du monde avec le plus de sites historiques et monuments historiques.
- race germanique-celte-un peu romaine, c’est l’identité raciale française du sud au nord de la France 
- l’architecture néo-classique, le style empire et j’en passe... 
- les troubadours/trouvères dans toute la France et la France est le coeur et lieu de naissance de l’amour courtois et de la poésie lyrique
- les jardins style français

- le fait que la France est le pays avec le plus de châteaux (médievaux ou de renaissance) au monde
- France est le pays du baby foot et de la pétanque, ainsi que le pays ayant aussi le plus de jardins et forteresses au monde
- le catholicisme

- le classicisme

- les BDs francophones ( Astérix, Spirou, Gaston Lagaffe,Tintin...)

- la France est le pays du bistrot et des foires.
- les identités-cultures régionales française

- la France est le territoire le plus tempéré et doux au niveau du climat, ainsi que le territoire le plus varié en paysages, climats... par rapport à sa superficie

- la France historiquement est le plus grand producteur agricole d'Europe et de baies.
- la langue d’oïl (dialectes du français comprenant pour moi le quasi-dialecte du français le franco provençal) et l’occitan : des langues toutes issues du gallo-roman et la langue d’oïl est la langue de base de la France comme le pays d’oïl qui est la région coeur de la France.

- chansons populaires françaises

- La langue française d’oïl (60 % de la population), sa soeur la langue franco-provençale (prés de 10 % de la population, cette dernière langue est un quasi dialecte du français) et enfin l’occitan qui est issu du gallo-roman comme le français et franco-provençal... l’ensemble du peuple français parlait le gallo-roman jusqu’à la fin du 1er millénaire. 

Enfin le noyau culturel de la France, c’est les régions du pays d’oïl (c’est par eux surtout qu’il y avait une identité ethnique-culturelle française avant la révolution française) le pays d'oïl était le pilier de la France comme l’ethnie turque était le pilier de l’empire ottoman pluriethnique ou l’ethnie russe le pilier de l’empire russe étendu sur pleins d’ethnies différentes.

 

 

7)  Les frontières françaises n'ont jamais cessé d'évoluer au fil des siècles, par perte ou annexion de territoires.

 

La France a toujours eu en majeure partie le même territoire et n’a quasiment jamais dépassé les alpes, le Rhin ainsi que les Pyrénées  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_France#/media/File:Frontiere_francaise_985_1947_small.gif

 

Aussi, je veux apporter quelques précisons : la France n'est pas un mélange racial, mais en effet la France est un mélange culturel celte-romain-germanique, sauf que ce mélange n'est pas venu en France par une immigration massive, ce mélange qui a fait la France n'a rien à voir avec le mélange black-blanc-beur mondialiste anti-français, ce mélange est blanc et européen, ce mélange est chrétien, ce mélange intrinsèque à la nation française est remplacé par un mélange étranger non-français extra-européen...

 

De plus, je précise aussi que la diversité régionale française, autochtone, blanche et chrétienne, n'a rien à voir avec le "multiculturalisme" black-blanc-beur mondialiste anti-français.

 

Et enfin, les migrations qu'évoque SC étaient armées, elles étaient donc quand même différentes des migrations actuelles, bien que comparables. 

 

 

Pour finir, je vais répondre à quelques passages que SC ne m'adresse pas personnellement : 

 

Dans cette affirmation,  « nos ancêtres les gaulois »,  sont une sorte de paradigme indépassable dans sa quête de « vérité ». Pour d’autres ce sera « Clovis » (vous vous souvenez ? le roi dont seul un hagiographe Grégoire de Tours a parlé, trente ans après la mort du chef franc Salyen. Le même hagiographe qui a tout de même vu trois fois le diable dans sa vie, un critère de vérité…). A partir de là tout ce qui vient « après » est exogène et a troublé cet ordre naturel dont se réclame les ultra réactionnaires. Pire certains de ces éléments sont apportés par des traitres à cet ordre immuable.

 

SC dans ce passage insinue que Clovis est un mythe... Ma réponse à cette négation est la suivante : "Trois sources antérieures à celle de Grégoire de Tours décrivent la situation politique du nord de la Gaule7 à cette époque. Il s'agit de la Chronique d'Hydace, évêque de Chaves en Gallaecia8 ; d'une chronique gallo-romaine du ve siècle, la Chronica Gallica de 452 (continuée par la Chronica Gallica de 511) ; et la Chronique de Marius, évêque d'Avenches9."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Clovis_Ier

 

 

Racisme biologique sous jacent
- « Elles ne sont pas non plus « helléno-chrétiennes » ou « judéo-chrétiennes ». »

 

Dans la logique de SC, dire que l'Amérique n'est pas blanche à la base est aussi raciste...

 

 

  • Mépris des intellectuels complices des « traitres ». Ceux-ci par des recherches pseudo scientifiques troublent par la raison ce qui au final relève de la croyance

 

Non, ces "intellectuels" ne troublent pas par la raison la croyance, mais ils effacent l'histoire comme dans 1984. 

 

 

On notera que l’extrême droite si propice à nier des faits historiques qui pourraient la mettre en cause comme la réalité de la Shoah (négationnisme) affirme comme vérité indépassable les mythes historiques construits de toute pièce sur des « héros nationaux » propice à leur propagande…

 

Les gauchos sont aussi des négationnistes, ils nient tous les faits historiques qui ne vont pas dans le sens de leur idéologie globaliste et de leur propagande anti-nationale, ils qualifient ces faits de mythes.

 

 

On a vu avec la partie précédente que se revendiquer d’un fond celte évitait le mélange, même symbolique, avec des « races sémites ». L’extrême droite a beau tenter de se sortir du vieux racisme originel basé sur des conceptions biologiques à la gobineau, il y revient immuablement. 

 

Sauf que le métissage imposé est aussi raciste que le refus virulent du métissage par Gobineau et Hitler... En effet, le métissage imposé a fait disparaître les indiens d'Amérique dans l'actuelle Amérique latine et le métissage imposé en Amérique et dans les Antilles s'est construite sur l'esclavage et la colonisation.

 

 

9782848981222.jpg

Coucou les fachos!
A lire impérativement sur cette passionnante thèse:

 

lol l'article dit : "Les exemples classiques du monomythe invoqué par Campbell et d'autres chercheurs racontent les histoires d'OsirisProméthéeBouddhaMoïse et Jésus. Campbell cite de nombreux autres mythes classiques, provenant de nombreuses cultures, qui respectent cette structure de base."

Ça n'a rien à voir avec Vercingétorix et Clovis.

 

 

Conclusion :
Nombreux sont les idéologues, les mouvements, les sites, les militants d’extrême droite qui manipulent ainsi, avec plus ou moins de talent les faits historiques. L’histoire est une science qui avance, comme toutes les autres par des découvertes qui viennent parfois bouleverser ce qu’on croyait acquis.
Ce ne doit être en aucun cas un champ de propagande pour les politiques idéologues. L’expérience nous montre que tout idéologue n’a de cesse que de modifier les faits historiques afin de les faire correspondre à sa vision.
Staline s’en est servi en modifiant les photos, hitler en modifiant les faits historiques et en les mythifiant et ainsi de suite.
Toute personne qui s ‘approprie l’histoire sans en reconnaitre la méthodologie et qui veut lui donner un sens est suspecte d’idéologie.

 

Sutter Cane parle de lui sans s'en rendre compte.

 

 


Sur la polémique actuelle de « nos ancêtres les gaulois », les politiques et le détricotage de leurs affirmations :

 

Réponses : 

http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/rue89-nie-les-gaulois-ils-sont-fous-ces-revisonnistes

http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/negation-des-gaulois-par-le-monde

http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/les-gaulois-sont-pres-d-etre-nos-seuls-ancetres

http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/a-bastamag-l-histoire-c-est-en-aucun-cas-les-2-minutes-de-la-haine-contre-la-france

 

 

  • et à visiter :

 

Réponse : http://www.philisto.fr/article-57-le-mythe-du-creuset-francais.html

 

 

 

Réponse : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/no-ancetres-les-immigres

 

PPS : "des éléments complotistes sur le« NOM » (« nouvel ordre mondial »)  et un solide fond idéologique d’extrême droite…"

Réponse : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/complot

 

 

 

 

 

 

Enfin, j'en ai fini : Debunked !!!!



03/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres