Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Démasquons "Démasquons le Fn" : les femmes

 

Débunkage de cet article défendant la théorie du genre et l'avortement : http://chrissinto.wixsite.com/demasquonslefn/les-femmes

 

 
 
"Les hommes et les femmes ont par nature des rôles différents dans la société. Si on ignore cette vérité, les enfants n'auront plus de repères."
 
Est-il seulement besoin de commenter cela ?...

 

Non, il n'y a rien à commenter, on ne peut rien dire sur le fait que les hommes et les femmes ont des chromosomes différents, or les gènes influencent aussi bien le physique que le psychique et le psychique comme le physique déterminent le rôle d'un individu dans une société.

 

Les gauchos confondent égalité et uniformité, si vous voulez "l'égalité" absolue entre hommes et femmes, faudra modifier l’ADN humain.

 

L'égalité homme/femme, un principe qui s'apprend à l'école.

Les hommes et femmes sont égaux, pas identiques, or vous voulez faire croire que hommes et femmes sont identiques comme deux clones.

 

L'égalité homme/femme est évidemment établie par la loi française, qui dit que "les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d'enseignement supérieur (...) contribuent à favoriser la mixité et l'égalité entre les hommes et les femmes".Cette politique d'éducation à l'égalité est un des principes fondamentaux de notre pays, qui met en oeuvre des actions de sensibilisation à l'école par le biais d'activités pédagogiques évoquant la lutte contre les stéréotypes sur les hommes et les femmes.

 

Un caractère et attribut associé à un groupe (sexuel, racial, religieux, culturel, ethnique...) sera taxé par les gauchos de préjugé et stéréotype bien qu'il soit majoritaire parmi ce groupe ou du moins plus présent dans ce groupe que dans les autres... Si on suit la logique gaucho, dire qu'un humain est un bipède et omnivore à 23 chromosomes est un préjugé et stéréotype car il y a quelques humains unijambistes qui sont amputés, des trisos 21, ainsi que des végétariens.

 

Bref, les gauchos et l'éducation nationale ne veulent pas éduquer à l'égalité, mais éduquer à l'indifférenciation.

 

Est-il seulement besoin de commenter cela ?...Voilà ce que les études sur le genre apportent à l'éducation des garçons et des filles : l'ouverture des possibles, l'égalité des choix, etc.
Rien à voir avec ce soit-disant enseignement de "la théorie du genre" vilipendé par l'extrême droite.

 

L'ouverture des possibilités et l'égalité des choix passent depuis quand par un lavage du cerveau étatique digne des jeunesses hitlériennes ?

 

Et l'avortement, au fait ?
L'avortement n'est jamais anodin. On le sait. Le Front National, de concert avec la "Manif pour tous" et d'autres organisations, apparentent l'avortement à un acte de confort, en hurlant qu'il est anormal de le rembourser. Même de l'autoriser, tout simplement. 
Rappelons nous que l'avortement peut créer des dégâts psychologiques importants, mais physiques également. Il peut par exemple empêcher une femme de tomber à nouveau enceinte un jour. La notion de "confort" est donc à revoir...
L'IVG, c'est aussi une question de santé publique ! Une femme qui veut avorter le fera, sous n'importe quelle condition - on le voit suffisamment partout - quitte à mettre sa vie en danger. Interdire l'IVG ne ferait donc baisser en aucun cas les avortements, et pourrait même faire augmenter la mortalité des femmes qui le font de manière clandestine !

 

Si, l'interdiction de l'avortement fera baisser le nombre d'avortements, puisque la légalisation de l'avortement en 1975 a multiplié par deux les avortements : https://fr.wikipedia.org/wiki/Interruption_volontaire_de_grossesse_en_France#/media/File:Naissances_ou_avortement_(France).png



14/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres