Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Direct Matin de Bolloré ment sur les conséquences éco d'une présidence Le Pen

 

Source de l'article

 

Les gauchos montrent ENCORE leur allégeance au système capitaliste en partageant un torchon droits-de-l'hommiste ET néo-libéral de Direct Matin possédé par Bolloré pour "débunker" les propositions de Le Pen, mais débunkons ce torche-cul :

 

Mais est-ce bien réaliste ? Le regroupement familial a concerné environ 90.000 personnes en 2015. Si elle était élue en 2017, Marine Le Pen voudrait stopper ces arrivées, avec pour objectif d'atteindre zéro entrée légale. Sauf que l'interdiction du regroupement familial contreviendrait au «Droit à mener une vie privée et familiale», reconnu par l'article 8 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'Homme et des libertés fondamentales (CEDH).

 

Réponse : "Droit de vivre en famille=/=colonisation de peuplement, ce sont deux choses distinctes.
Vivre en famille=/=immigration-invasion en famille

Le droit de vivre en famille ne s'applique pas dans le cadre de la colonisation, du peuplement et de l'invasion.

Et avant la naissance du regroupement familial : l'Etat français ne forçait pas les immigrés à venir en France, l'Etat français n’obligeait pas les immigrés à se séparer de leur famille. Les immigrés acceptaient librement de se séparer de leur famille pour venir en France. On leur proposait individuellement un contrat d'entrée qui ne s'appliquait pas pour leur famille, il le refusaient ou acceptaient sans qu'on les force à faire quoique ce soit."

 

Même chose pour le droit d'asile, que la Présidente souhaiterait limiter aux «cas qui le justifient réellement». En 2016, la France a enregistré 80.075 demandes d'asile, selon le dernier rapport de l'Office français des réfugiés et des apatrides (OFPRA). Sur l'ensemble de ces demandes, 19.506 ont été acceptées, soit 24,3% de réponse favorable. Limiter le nombre d'entrée globale à 10.000 sur un an, reviendrait à diviser au moins par deux le nombre de réfugiés, une politique qui serait sanctionnée par la Cour européenne des Droits de l'Homme

 

La majorité des "réfugiés" n'en sont pas : une tonne d'hommes seuls sans enfants et femme, très peu de syriens, pas mal de maghrébins dans le lot, que des gens qui viennent en occident alors qu'il y a plein de pays en paix à côté de chez eux, etc...

 

Difficile d'imaginer dans ces conditions qu'en cas d'élection, le FN puisse empêcher une personne régulièrement installée en France de faire venir sa famille. Surtout que 75% des gens qui souhaitent faire venir leurs proches, sont en réalité des Français...

 

Ces 75 % de "français" sont des immigrés naturalisés ou des descendants d'immigrés.

 

Comme le répètent régulièrement ses détracteurs, une sortie de la monnaie unique ne ferait pas fondre les économies des Français, mais elle aurait pour conséquence, notamment, de provoquer une fuite massive de capitaux. Les investisseurs retireraient leurs fonds placés en France (Bourse, banques...) pour les investir en dehors des frontières héxagonales.

 

Voilà pourquoi je parlai de torchon néo-libéral : les gauchos pleurent sur les gros capitalistes et défendent l'euro. En fait la sortie de l'euro et le retour au franc augmenteront les investissements car on aura une monnaie adaptée à notre éco, donc si il y a trop de nos capitaux qui vont vers n'importe quel pays étranger et si on importe trop, la monnaie va automatiquement baisser, donc importer sera plus cher, exporter sera plus avantageux et envoyer ses capitaux à l'étranger sera moins profitable... bref la relocalisation de la production et des capitaux sera assurée. Mais aujourd’hui, ce n'est pas possible car la valeur de notre monnaie est déterminée par les échanges entre la zone euro et l’extérieur et non entre la France et l’extérieur, donc on n'est pas automatiquement protégé monétairement en cas de déséquilibre commercial de notre pays et on est pas du tout protégé monétairement face aux autres pays de la zone euro.

 

Une sortie de l'euro, provoquerait également une hausse des taux d'intérêts pour la dette française. Les marchés financiers prêtent à la France parce que sa signature est jugée crédible et parce qu'elle appartient à un ensemble politique et monétaire, l'Union européenne, qui témoigne d'un environnement stable. En cas de retour à un équivalent du «franc» ou à un passage à un «nouvel euro», les investisseurs pourraient se détourner de Paris.

 

C'est la zone euro qui est la zone la plus endettée du monde. Et 97 % de la dette française est libellée en droit français, enfin ce torchon néo-libéral que partagent les gauchos oublie de dire que l'euro nous empêche d'emprunter à taux 0 à la banque centrale sans passer via les marchés financiers, ce que veut Le Pen.

 

La présidente du FN n'a d'ailleurs toujours pas expliqué précisément où elle les effectuerait. Car même si le FN l'affirme, réduire l'immigration (40 milliards d'euros) et lutter contre la fraude et l'évasion fiscale (20 milliards d'euros) ne suffiront pas. Et pourront même s'avérer contre-productifs, en coûtant plus cher qu'ils ne rapportent, notamment concernant l'immigration. Plusieurs rapports indiquent en effet, que bien loin coûter de l'argent à l'Etat, les immigrés ont une contribution positive sur le budget de la France...

 

L’immigration rapporte ? lol la grosse blague... il y a seulement un rapport sur 100 qui le dit et ce rapport a une méthodologie douteuse.

source : http://debunkonslegauchisme.blog4ever.xyz/graphique-mensonger-sur-le-cout-de-l-immigration-des-refugies-et-des-interets-de-la-dette

 

Enfin, M le Pen veut rembourser la dette et mettre les comptes à l'équilibre aussi par la préférence nationale, l'arrêt des contributions versées à l'UE, les droits de douane et la planche à billets ;)

 

 

DEBUNKED !!!



19/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres