Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Les extra-européens ne subissent quasiment pas de discrimination à l'embauche

Citoyens Contre le FN pour rappel est tenu par Sutter Cane le boss des "debunkers de hoax-rumeurs d'extrême-droite"

 

//www.institutmontaigne.org/res/files/publications/discriminations-resume.pdf

 

 

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10207444101393118&set=gm.1722854591288985&type=3&theater

 

 

 

 

//www.discriminations.inegalites.fr/spip.php?article110

 

Les gauchos en plus de balancer des hoaxs, déversent du racisme... En effet "les français volent le pain des bons étrangers" est aussi raciste que "les étrangers volent le pain des bons français". Enfin, il est naturel qu'un autochtone soit avantagé par rapport à un colon, le colon n'est pas chez lui en France, donc un emploi en France n'a pas à lui revenir. De plus en lisant ces "études" je viens encore de me rendre compte que le fdesouche est parfois reconnu par les gauchos, mais c'est uniquement quand ça arrange leur racisme anti-fdesouche ! 

 

Les gauchos en balançant ces infaux essayent aussi de déculpabiliser les étrangers et de culpabiliser les français. Les gauchos tentent de nous faire croire que si les immigrés foutent la merde et ne sont pas intégrés c'est-à-cause des fdesouche.

 

Maintenant posons-nous cette question : Rémi a-il vraiment 4 fois plus de chances que Mohamed pour trouver un emploi ? Nous allons tenter d'y répondre.

 

Nous répondrons par le fait que les gauchos sortent des faux chiffres : 

 

Ces chiffres sont bidons puisque déjà l'observatoire des inégalités se focalise sur un seul métier (comptable) pour affirmer que les extra-européens sont ultra-discriminés, alors que c'est largement moins le cas dans les autres métiers notamment dans celui de serveur comme nous le montrent les résultats partagés par l'observatoire des inégalités qui commente abondement uniquement les résultats qui lui plaisent. Quand à l'Institut Montaigne, elle dit que le CV d'un musulman est 4 fois plus rejeté que celui d'un catho... Certes, mais elle signale que c'est seulement dans certains cas (quand un catho et un musulman affichent leur pratique religieuse et à la fois une exception dans leur candidature). Dans la plupart des situations la candidature d'un musulman est seulement à peu prés 2 fois plus rejetée que celle d'un catho selon l'institut Montaigne :

 

 

//www.institutmontaigne.org/res/files/publications/discriminations-resume.pdf

 

De plus, moi je vais sortir des chiffres qui prouvent le contraire de ce qui est dit dans ces études :

 

 

 

//www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/ref/IMMFRA12_j_Flot4_mar.pdf

 

Un extra-européen dans l'ensemble n'a pas 3 fois, 3.7 fois, 4 fois, 6.7 fois ou 19 fois moins de chances de trouver un boulot qu'un fdesouche car les immigrés extra-européens de 1ère génération sont touchés à 20 % par le chômage et les descendants d'extra-européens à 24 %, alors que 7 % des fdesouche connaissent le chômage. Ainsi la totalité des immigrés extra-européens de 1ère génération sont touchés 2.86 fois plus par le chômage que l'ensemble des fdesouche, et la globalité des descendants d'immigrés extra-européens sont 3.43 fois plus atteints par le chômage que les fdesouche.

 

Mais cette grosse différence est en grande partie explicable par le niveau de qualification moins élevé des immigrés. En effet, à qualifications égales, les immigrés extra-européens ne sont pas 2.86 fois plus au chômage que les fdesouche et les descendants d'immigrés extra-européens ne sont pas 3.43 fois plus concernés par le chômage que les fdesouche :

 

- Les ouvriers non-qualifiés fdesouche sont touchés à 17 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 28 % par le chômage (seulement 1.65 fois) et 40 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.35 fois).

 

Les ouvriers qualifiés fdesouche sont touchés à 8 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 14 % par le chômage (seulement 1.75 fois plus) et 22 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.75 fois plus).

 

Les employés fdesouche sont touchés à 8 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 17 % par le chômage (seulement 2.125 fois plus) et 18 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.25 fois plus).

 

Les professions intermédiaires fdesouche sont touchés à 4 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 16 % par le chômage (4 fois plus) et 9 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 2.25 fois).

 

Les cadres fdesouche sont touchés à 4 % par le chômage, mais les immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont touchés à 8 % par le chômage (seulement 2 fois plus) et 7 % des descendants d'immigrés extra-européens de même niveau de qualification sont atteints par le chômage (seulement 1.75 fois plus).

 

Bref, on est très loin des mensonges visant à nous faire croire que les immigrés ont 3, 3.7, 4 ou 19 fois plus de mal à avoir du boulot que les fdesouche ! Alors, vous allez me dire qu'il reste quand même une différence de traitement entre français de souche et extra-européens même si elle n'est pas grandiose. Cette différence de traitement s'explique par l'âge moyen plus faible des extra-européens :

 

- A partir des chiffres de l'insee, regardons chez les 14-24 ans : il y a 22 % de chômeurs parmi les fdesouche contre 40 % au sein des descendants d'immigrés extra-européens (1.82 fois plus, mais si on regarde sans distinction d'âge c'est 3.43 fois plus) et 35 % parmi les immigrés extra-européens de 1ère génération (seulement 1.59 fois que les fdesouche, mais si on regarde sans distinction d'âge c'est 2.86 fois plus).

 

Et tiens, même le ministre de l'emploi confirme mon analyse : 

 

Pour essayer de comprendre les causes de ce phénomène, le ministère a isolé une partie des facteurs en cause. Il a calculé, pour chaque catégorie de population, le rapport entre la probabilité d’être au chômage et celle de ne pas l’être [1] et a comparé les rapports entre eux selon les différentes populations. Toutes caractéristiques confondues, le rapport de probabilité va de 1 à 3,8 entre les non-immigrés et les descendants d’immigrés d’origine africaine et de 1 à 3 pour les immigrés d’origine africaine. Dit autrement, pour les immigrés, la probabilité d’être au chômage rapportée à celle d’avoir un emploi [2] est trois fois supérieure au même ratio que pour les non-immigrés. Mais cette probabilité dépend beaucoup de l’âge, du diplôme, de la catégorie socioprofessionnelle, etc. Si l’on isole tous ces facteurs, dans les deux cas (immigrés d’origine africaine comme descendants), le rapport se réduit et passe de 1 à 2.

 

//www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1942

 

Donc, en réalité, les extra-européens ont seulement 2 fois plus de mal dans la recherche d'un emploi que les fdesouche. Et cette différence est explicable par ces différentes raisons : 

 

- Les immigrés extra-européens ayant en général une plus mauvaise maîtrise du français que ça soit à l'écrit ou à l'oral, sont naturellement moins employés par les patrons.

 

- Quand les parents préfèrent nommer leur gosse Mohammed plutôt que Rémi, les étrangers montrent qu'ils n'ont pas envie de s'intégrer à la société française.

 

- La tenue des immigrés qui vont en entretien d'embauche est souvent choquante : mains dans les poches, pantalon baissé, casquette à l'envers, jogging, djellaba, etc...

 

- Le comportement des immigrés au travail n'est parfois pas mieux que dans les rues de banlieues.

 

- N'oublions pas non plus que si les extra-européens sont en moyenne moins pris par les patrons, c'est aussi lié au fait que pas mal d'extra-européens sont de nationalité étrangère, or un salarié de nationalité étrangère procure pas mal de problèmes sur le plan administratif !

 

- Cette législation "un cinquième des emplois sont interdits aux étrangers hors union européenne" explique une partie de la difficulté pour les extra-européens de trouver un boulot.

 

Conclusion : Les extra-européens ne sont quasiment pas discriminés par les patrons. Si, il y a un fdesouche et un extra-européen qui ont le même âge, le même niveau de qualification, la nationalité française en commun, la même tenue et un français de qualité équivalente, l'extra européen aura quasiment les mêmes chances d'obtenir un travail. De plus, privilégier quelqu'un de sa race, de sa culture et de son ethnie, n'a rien de raciste et discriminatoire, sinon d'après cette logique il serait raciste et discriminatoire de privilégier son fils ou son neveu par rapport à l'enfant d'un inconnu. Enfin, les gauchos ont remplacé la lutte des classes par la lutte des races, les gauchos racialisent le débat ! 

 

Maintenant, je vais vous montrer qui sont ceux qui se cachent derrière l’institut Montaigne : 

 

 

 

//www.institutmontaigne.org/res/files/publications/20150824_Etude%20discrimination.pdf

 

Et puis, nous ne sommes pas encore au bout de nos peines : 

 

L'Institut Montaigne est actuellement présidé par Henri de Castries, PDG d'Axa et... président depuis 2012 du Groupe de Bilderberg (poste auquel il a succèdé à Etienne Davignon).

 

//blog.syti.net/index.php?article=602

 

Bref ! Ainsi, on voit que les études bidons de Montaigne pleurant sur la "discrimination" sont soutenues par tout le grand capital !

Donc : 1) On a donc encore une preuve qui montre que les gauchos sont les alliés du grand capital

           2) Ces "études" de l'institut Montaigne sont à prendre avec des pincettes.

Si cette institut est appuyée par le grand capital, c’est qu'elle doit faire des études qui vont dans le sens de l’idéologie dominante et du mondialisme.

 

Cette institut au service de la ploutocratie a aussi fait d'autres "études" bidons plaidant en faveur des immigrés, de la "diversité" et blablabla : 

 



29/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres