Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Goldman Sachs préfère les antifas à l'extrême-droite

L’establishment et les antifas comme cul et chemise

De l’antifascisme au pouvoir de la Banque

Dimanche, un petit nombre de partisans du président Trump a décidé de se rassembler dans le campus de l’université de gauche, à Berkeley, en Californie, après l’annulation de deux manifestations similaires dans la région la veille. La raison des annulations était due au grand nombre de menaces violentes que recevaient les organisateurs pro-Trump.

 

Dans une interview accordée au Financial Times, Gary Cohn, ancien dirigeant de Goldman Sachs et conseiller économique actuel de la Maison-Blanche, a réprimandé publiquement le tweet de son chef Donald Trump qui disait que les deux parties étaient fautives de la violence à Charlottesville. Il a également loué les antifas comme une force du bien.
« Les citoyens qui défendent l’égalité et la liberté ne peuvent jamais être assimilés aux suprématistes blancs, aux néo-nazis et au KKK », a déclaré le principal conseiller de Trump.

 

Source

 

Résultat de recherche d'images pour "gary cohn goldman sachs"

 

Résultat de recherche d'images pour "gary cohn goldman sachs"

 

Résultat de recherche d'images pour "gary cohn goldman sachs"



16/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres