Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Le nationalisme facho des constitutions républicaines et révolutionnaires

Les déclarations et constitutions françaises de 1789 à 1958 sont assez "discriminatoires" et nationalistes, bref elles peuvent être dites "fascistes" dans la logique gaucho actuelle, elles ne poussaient pas jusqu'au bout comme la gauche maintenant les principes maçonniques cosmopolites révolutionnaires et républicains :

 

 

Déclaration de 1789 :

 

- Le titre de la déclaration de 1789 fait une distinction de droits entre l'homme (étranger) et le citoyen (français) : "Déclaration des Droits de l'Homme ET DU Citoyen de 1789"

 

- L'article 1er de la déclaration de 1789 dit que des inégalités peuvent être fondées : "Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. LES DISTINCTIONS SOCIALES ne PEUVENT ETRE FONDÉES que sur l'utilité commune."

 

- Dans l'article 2 de la déclaration de 1789 les droits de l'homme sont clairement définis : "Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression."

Ce qui permet d'éviter les abus droits-de-l'hommistes

- La déclaration de 1789 est nationaliste et souverainiste : "Art. 3 "Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane." (déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 1789)

- "La déclaration des droits de l'HOMME et du citoyEN" est réservée à la base qu'à ceux considérés comme des hommes et des citoyens de sexe masculin : ainsi la déclaration initialement ne fut pas faite pour les noirs et femmes qui n'ont pas bénéficié immédiatement des droits de la déclaration de 1789. D'ailleurs, ce n'est pas pou rien que Napoléon a rétablit l'esclavage des noirs et a anéantit les droits des femmes.

 

Afficher l'image d'origine

Déclaration de 1789 vue par les gauchos

 

Description de cette image, également commentée ci-après

Déclaration de 1789 comme elle est vraiment

 

 

Constitution de 1793 :

 

- La constitution de 1793 est aussi très souverainiste et nationaliste : "Article 23. - La garantie sociale consiste dans l'action de tous, pour assurer à chacun la jouissance et la conservation de ses droits ; cette garantie repose sur la souveraineté nationale."

 

- La constitution de 1793 ne donne pas les mêmes droits aux étrangers et limite la naturalisation des étrangers en fixant des conditions de naturalisation : "Article 4. - Tout homme né et domicilié en France, âgé de vingt et un ans accomplis ; - Tout étranger âgé de vingt et un ans accomplis, qui, domicilié en France depuis une année - Y vit de son travail - Ou acquiert une propriété - Ou épouse une Française - Ou adopte un enfant - Ou nourrit un vieillard ; - Tout étranger enfin, qui sera jugé par le Corps législatif avoir bien mérité de l'humanité - Est admis à l'exercice des Droits de citoyen français."

Alors qu'à l'époque l'immigration en France était quasiment inexistante.

 

 

Déclaration de 1795 :

 



-  La constitution républicaine de 1795 est aussi assez réac car elle se nomme : "La déclaration des droits ET DEVOIRS de l'homme et du citoyen" 

- La constitution républicaine de 1795 est très moraliste : « Nul n'est bon citoyen s'il n'est bon fils, bon père, bon frère, bon ami, bon époux » selon la Déclaration des devoirs (art. 4). La Constitution est d'ailleurs confiée « à la vigilance des pères de famille, aux épouses et aux mères, à l'affection des jeunes citoyens, au courage de tous les Français » (art. 377).

 

 

Préambule de la constitution de 1946 :

 

Cette constitution dit que l'Etat doit assurer le développement pas seulement de l'individu, mais aussi de la famille tant honnie par les individualistes gauchistes : "10. La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement."

 

 

Constiution de 1958 :

Cette constitution défend la souveraineté nationale :

"PRÉAMBULE

 

Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l'homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu'ils ont été définis par la Déclaration de 1789"

"ARTICLE 4.

Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. "

 

http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur.5074.html#preambule



05/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres