Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Le MEDEF déclare sa flamme pour l'immigration

Le Medef pour l'immigration et contre la prime de 1000 euros
— 
(...)
La présidente du Medef, Laurence Parisot, a plaidé samedi pour que la France reste un pays «ouvert» à l’immigration légale et réaffirmé son opposition à la proposition du gouvernement de lier dividendes et prime aux salariés.
«Restons un pays ouvert, qui accueille de nouvelles cultures et profite du métissage», a-t-elle déclaré dans un entretien au Monde daté de dimanche-lundi. «Je ne crois pas qu’il faille faire (de l’immigration légale liée au travail) un problème», a-t-elle poursuivi en indiquant que celle-ci représente de 20 à 30.000 personnes par an.
Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, veut réduire l’immigration légale au motif que «l’intégration est en panne» en France. Il a indiqué vendredi qu’il comptait faire passer «dans un premier temps» de 200.000 à 180.000 le nombre d’étrangers admis chaque année dans le pays. Mais pour Parisot, ces questions relèvent d’abord de l’école. Si «il y a des enjeux d’intégration dans notre pays, c’est notamment à l’école et avec les enseignants qu’il faut les aborder», a-t-elle estimé.
La patronne du Medef a également redit son opposition à la proposition du gouvernement de contraindre les entreprises versant des dividendes à octroyer une prime de 1.000 euros à leurs salariés, annoncée cette semaine par le ministre du Budget François Baroin.

 

 

Source : Libération

 


 

 

 

Patronat : pour Gattaz, «les migrants sont un atout pour la France»

 

Le Parisien | 
Le patronat français a aussi sa propre opinion sur les migrants qui arrivent par milliers en Europe. Pierre Gattaz vient de l'exprimer dans les colonnes du Monde, en y publiant une tribune dont le titre est limpide : «Les migrants sont un atout pour la France». Pour le patron des patrons, «l'accueil décent des migrants est un impératif moral, mais c'est également une occasion économique à saisir».
(...)

Malgré un taux de chômage de 10,5% et un taux de croissance du PIB à 0,2% en 2014 en France, Pierre Gattaz juge que l'accueil des migrants est «une opportunité pour notre pays». Le président du Medef invite les Français à voir les immigrés sous un nouveau jour. «Cessons toute condescendance envers ces migrants : ils ont souvent un fort niveau d'éducation, sont la plupart du temps jeunes, formés et n'ont qu'une envie, vivre en paix et pouvoir élever une famille.» 

«Accueillons-les et sachons tirer profit de leur dynamisme, de leur courage, de leur histoire aussi», intime un Pierre Gattaz résolument optimiste. Un raisonnement qui permet aussi au patron des patrons de réclamer au passage de nouvelles réformes. «Accélérons enfin nos réformes pour être capables de les intégrer pleinement dans la durée», glisse le président du Medef.

 

 

Source : Le Parisien

 



16/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres