Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Le "racisme" républicain et révolutionnaire

Les valeurs républicaines et révolutionnaires sont "racistes", en voilà les preuves :

 

- Le code de l’indigénat discriminatoire de la III e République (http://www.axl.cefan.ulaval.ca/afrique/indigenat_code.htm

- "nos ancêtres les gaulois" enseigné par la III e Rép dans les écoles (même dans les colonies)

- Le fondateur de la Ve République De Gaulle était un identitaire "raciste" : http://www.de-gaulle.info/citations.shtml http://www.contreculture.org/AG%20De%20Gaulle%20id%E9es%20directrices.html

Ce n'est pas pour rien qu'il a laissé l’Algérie devenir indépendante car il ne considérait pas les algériens comme des français.

- L’utilisation dans l'histoire par la République et les révolutionnaires du symbole ethnique qu'est le coq gaulois qui renvoi à nos origines et racines celtiques : https://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolisme_du_coq#Embl.C3.A8me_politique_et_patriotique

- "La République est Une et Indivisible", ce principe jacobin de notre république est "raciste" et a poussé la République a imposé une norme culturelle (la langue française) et à détruire les identités ethniques régionales pour uniformiser ethniquement la France. Un vrai républicain doit donc être pour une France uniforme ethniquement et culturellement c'est-à-dire Une et indivisible.

- « Ne croyons pas les charlatans cosmopolites, et ne nous fions qu'à nous-mêmes » Saint-Just (https://www.google.fr/webhp?sourceid=chrome-instant&ion=1&espv=2&ie=UTF-8#q=Ne%20croyons%20pas%20les%20charlatans%20cosmopolites%2C%20et%20ne%20nous%20fions%20qu)

- Robespierre était "xénophobe" et anti-universaliste, ainsi que contre le cosmopolitisme et la république universelle de Cloots qu'il a guillotiné :

 

« J’accuse Cloots d’avoir augmenté le nombre des partisans du fédéralisme. Ses opinions extravagantes, son obstination à parler d’une République universelle, à inspirer la rage des conquêtes, pouvaient produire le même effet que les déclamations et les écrits séditieux de Brissot et de Lanjuinais. Et comment Cloots pouvait-il s’intéresser à l’unité de la République, aux intérêts de la France ; dédaignant le titre de citoyen français, il ne voulait que celui de citoyen du monde. Eh ! s’il eût été bon Français, eût-il voulu que nous tentassions la conquête de l’Univers ? Eût-il voulu que nous fissions un département français du Monomotapa ? Eût-il voulu que nous déclarassions la guerre à toute la terre et à tous les éléments ? »

https://books.google.fr/books?id=PjYOAAAAQAAJ&pg=PA298&dq=j%27accuse+cloots+république+universelle+monomotapa+citoyen+du+monde+univers&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjVyoOugtHJAhUHthoKHdN2C6kQ6AEIIDAA#v=onepage&q=j'accuse%20cloots%20république%20universelle%20monomotapa%20citoyen%20du%20monde%20univers&f=false

 

- Jules Ferry a dit : « les lois françaises ne se transplantent pas étourdiment, qu’elles n’ont pas la vertu magique de franciser tous les rivages sur lesquels on les importe. » ; "Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai! Il faut dire ouvertement qu'en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures."

-  « La déclaration des droits de l’homme n’avait pas été écrite pour les Noirs d’Afrique équatoriale » dixit Jules Ferry le fondateur de l’école laïque et républicaine le 28 juillet 1885 à l’ Assemblée Nationale française lors d’un débat  à propos de la politique coloniale de la France.

 

-  Léon Blum, 1er ministre du front populaire, référence et idole des gauchos a dit :

"Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d'attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et de les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l'industrie... Nous avons trop d'amour pour notre pays pour désavouer l'expansion de la pensée, de la civilisation française". (1925)

Source : Léon Blum, Débat sur le budget des Colonies à la Chambre des députés, 9 juillet 1925, J.O., Débats parlementaires, Assemblée, Session Ordinaire (30 juin-12 juillet 1925), p. 848.


- La III e République était très xénophobe : (http://www.amazon.fr/La-république-xénophobe-1917-1939-révélations/dp/2709622505)

- Le revanchisme chauvin vis-à-vis de l’Allemagne de la iii ème république.

- La préférence nationale sous la III ème république : http://histoirerevisitee.over-blog.com/dossier-petite-histoire-de-la-preference-nationale.html

- Marianne et sa peau blanche...

-  La marseillaise : "Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !" ; "Qu'un sang impur abreuve nos sillons"

- Le concept républicain anti-universaliste des "frontières naturelles de la France" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Frontières_naturelles_de_la_France

Les républicains et révolutionnaires considéraient que la France s'arrêtait aux Pyrénées, au Rhin et aux Alpes... Au delà, pour eux ce n'était pas français.

- Le droit du sang qui n'est apparu qu'après 1789, sous le premier empire et qui n'a disparu qu'à partir de 1889.

 

Lettre à Christiane Taubira, victime du racisme républicain

Colonisation républicaine



05/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres