Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Même si Trump a moins de voix qu'Hillary, son élection est légitime

Afficher l'image d'origine

 

Pourquoi l’élection de Trump est parfaitement démocratique et légitime ? Voilà différents arguments pour le démontrer et pour faire fermer la gueule des gauchos qui n'acceptent pas les résultats démocratiques des élections :

 

1) Si les élections us avaient 2 tours, les électeurs du candidat libertarien au second tour auraient voté Trump et donc Trump aurait gagné en votes populaires contre la sorcière. Bref, Hillary n'est aucunement majoritaire. Moi aussi, je peux refaire à ma sauce les élections et la démocratie américaine. Si vous êtes contre le système d'éléctions US et êtes pour le système d'éléctions français, faut aller jusqu'au bout et contester aussi le fait qu'il n'y a qu'un tour aux éléctions US. Si en France, il n'y avait qu'un tour aux éléctions, Le Pen serait présidente. Au final, ce n'est pas forcément le 1er au 1er tour qui mérite d'être président.


2) Remettre en cause le système d’élections américain vieux de plusieurs siècles seulement quand un candidat contre l'oligarchie gagne est parfaitement anti-démocratique.


3) Les USA, ce n'est pas un Etat, mais une union d'Etats, voilà pourquoi le système de vote est différent aux USA, il est légitime dans un système fédéral et la démocratie est locale ainsi qu'incompatible avec un pouvoir centralisé.


4) L'avance infime de 2 million de voix qu'a Clinton est liée aux financements de Wall Street dont elle a bénéficié, du soutien de 95 % des médias et de la naturalisation d'un bon paquet de latinos juste avant les élections us de 2016... bref sa petite avance est anti-démocratique.


5) les règles des élections US sont les règles, elles sont connues d'avance et sont les mêmes pour tous le monde.

 

6) Hillary a seulement 1 % de voix d'avance sur Trump.

 

7) Réclamez la proportionnelle pour Le Pen afin d'êtres cohréents.

 

8)

 

Un système injuste ?
« Il ne faut pas oublier que les Etats-Unis représentent 50 Etats indépendants, qui délèguent certaines compétences à l’Etat fédéral, mais restent souverains sur de nombreuses missions, dont l’organisation des élections », rappelle Vincent Michelot, professeur d’histoire politique des États-Unis à Sciences-Po Lyon. « Le président des EU a deux sources de légitimité : celle du peuple mais également celle des Etats souverains (et aucun n’est plus souverain qu’un autre). Il est donc naturel que les deux sources de légitimité soient représentés dans le mode du scrutin ».
Autre argument évoqué par le chercheur : le scrutin détermine la manière dont est menée la campagne. « Avec le système du « winner takes all », si vous êtes un électeur conservateur dans un Etat majoritairement démocrate, comme en Californie, vous savez d’avance que votre voix ne comptera pas, car les démocrates remporteront l’ensemble des 55 sièges de grands électeurs. Vous n’irez donc pas forcément voter : le résultat du vote populaire ne veut donc pas dire grand-chose ».
« C’est un faux débat », rénchérit Thomas Snegaroff, « prendre en compte le vote populaire est une escroquerie intellectuelle. Les candidats ne font pas campagne pour ce vote-là. Trump n’a pas mis les pieds en Californie, ce n’était pas l’enjeu du scrutin ».
Le mode de scrutin favorise-t-il les zones rurales ?
« Cela tient assez peu. C’est plutôt l’argument démographique qui pèse, avec une surreprésentation des Etats les moins peuplés », répond Thomas Snegaroff. « Un Etat qui est très peu peuplé peut avoir un ratio grands électeurs/nombre d’habitants plus important, ce qui introduit une forme de distorsion », reconnaît Vincent Michelot.
Peut-on imaginer des évolutions du scrutin ?
Pas vraiment selon les spécialistes. « Mettre en place un suffrage universel direct reviendrait à nier la réalité fédérale du système américain. Les candidats se concentreraient sur les grandes zones urbaines en laissant toute une partie de l’Amérique de côté, celle qui a voté Trump. Il faudrait d’ailleurs un amendement à la Constitution soit la majorité des 2/3 dans les deux chambres… c’est inimaginable », avance Vincent Michelot.
« Les Swing state (états indécis et donc décisifs), qui attirent l’attention des médias, les publicités, les annonceurs pendant la campagne n’auraient aucun intérêt à mettre un terme au système actuel, pour des raisons économiques et symboliques », poursuit Thomas Snegaroff. « Il faut voir ça comme une anomalie produite par le système indirect : depuis 1796, ce n’est arrivé que 4 fois, ce n’est donc pas statistiquement très courant », conclut Vincent Michelot.

 

//www.20minutes.fr/monde/1959803-20161110-presidentielle-americaine-hillary-clinton-recolte-plus-voix-systeme-electoral-injuste#xtor=RSS-149

 

9) 

 

1) D'une part, les États-Unis d'Amérique, c'est l'assemblement de 50 Etats fédérés égaux entre eux. C'est-à-dire que tous les États doivent avoir leur mot à dire sur le choix du président de la fédération. D'où la mise en place des systèmes de grands électeurs pour palier toute inégalité. D'ailleurs les grands électeurs sont répartis en fonction de la population.

2) Encore plus important, ce qu'il faut comprendre c'est que les candidats américains, du fait de la géographie et de la population, ne font pas campagne dans tous les États. Donald Trump ne va pas faire campagne dans l'Idaho où il est sur de gagner et pareil pour Clinton en Californie. Et vice-versa. Ce qui veut dire que beaucoup de républicains de Californie ou de démocrates dans l'Idaho ne vont pas voter le jour j. C'est pour ça que la participation est à 55%, alors qu'en France elle est à 80% lors des présidentielles. En France chaque voix compte, même une voix FN en Seine-Saint-Denis. Aux US une voix démocrate au Texas ou une voix républicaine en Californie ne vaut rien. Nulle doute qu'en cas de changement du mode de scrutin la participation et les résultats seraient différents. 

 

Com facebook

 

10) Hillary n'a pas eu + de 50 % des voix, mais 47.91 % des voix. Comme Trump, elle est minoritaire, donc elle n'a pas de légitimité à gouverner. 

 

11) Obama a gagné les primaires démocrates de 2008 en ayant moins de voix que Clinton : https://fr.wikipedia.org/wiki/Primaires_pr%C3%A9sidentielles_du_Parti_d%C3%A9mocrate_am%C3%A9ricain_de_2008

Dans la logique gaucho, ses 8 ans de mandat furent anti-démocratiques et illégitimes.

 

12) Dans un union fédérale, ce système de vote américain est parfaitement démocratique... les européistes pourraient utiliser les même arguments des gauchos pour bafouer le principe d'unanimité afin d'imposer leurs traités en disant que "la démocratie, c'est le pouvoir de la majorité, pas d'une minorité qui peut tout bloquer". De plus, avec cette logique : selon leur population, certains Etats seraient vachement discriminés par rapport à d'autres au sein du parlement européen et du conseil Européen, ils n'auraient quasiment aucun pouvoir ainsi que presque aucune influence sur les décisions de l'UE, notamment sur leur destin national décidé en grande partie par l'UE.

 

13) Des machines truquées furent utilisés aux élections pour faire gagner Clinton :

 https://www.youtube.com/watch?v=5ANQuwLbcbo

 

14) 3 millions de non-citoyens ont voté Clinton : 

https://www.facebook.com/QCpourTrump/photos/a.1525497721075969.1073741828.1524354004523674/1637835539842186/?type=3&theater

 

"Il a été estimé que 3 millions de clandestins ont voté à l'élection (la plupart des états ne demandent pas de pièce d'identité pour voter).
Donc, en réalité, Trump a gagné, à tous les niveaux."

 

15) Sans ce système de vote US, une ville comme New York par sa population énorme aurait un poids démesuré pour décider du sort de la totalité du territoire américain dont elle occupe qu'une petite partie et les milieux ruraux regroupant la très grande majorité du territoire us n'auraient presque aucun pouvoir, les urbains décideraient pour les ruraux. 

 

16) Clinton a gagné que grâce à son Etat local (New York), elle aurait perdu sans New York. Le système électoral us est fait pour qu'un candidat ne gagne pas à cause de sa notoriété locale dans un Etat.



11/11/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres