Débunkons le gauchisme

Débunkons le gauchisme

Quand le NPA impérialiste appellait l'OTAN à intensifier ses bombardements sur la Libye

Qand le NPA appelle l'OTAN à intensifier ses bombardements sur la Lybie

 

je viens de découvrir un article affligeant publie le 19 Août sur le site du NPA
On savait que ce Parti était en crise et en voie de décomposition rapide,qu’il avait perdu en quelques moi la moitié de ses militants,mais cette fois ils ont vraiment touché le fond et se rallient ouvertement à l’Otan
Pour résumer,cet article est très virulent contre l’OTAN à qui il est reproché .... de mener une campagne trop mesurée de bombardements et un engagement militaire insuffisant pour renverser KHADAFI !!!!incroyable de la part d’une organisation qui se prétend révolutionnaire.
Cet article apporte également un soutien inconditionnel aux prétendus rebelles présentés comme des révolutionnaires,des combattants de la liberté contre la dictature d’un tyran
Voila ce que les potes de Besancenot osent écrire
Les accusations initiales de la propagande hostile aux rebelles les accusant d’exécuter un plan visant à la partition du pays ont été entièrement démenties par leur lutte acharnée pour libérer l’ensemble de leur pays de la dictature de Kadhafi, et ce malgré le coût très élevé pour eux étant donnée la disproportion importante entre leurs forces terrestres et celles du régime. Cette disproportion – en blindés, artillerie, missiles et combattants entraînés – n’est que partiellement contrebalancée par l’intervention de l’OTAN. Les reportages des correspondants militaires depuis les divers fronts de la guerre au sol en Libye soulignent à la fois le fait que les forces insurgées sont mal armées, mal entraînées, peu professionnelles et chaotiques, et l’étonnant dévouement d’un grand nombre de civils devenus combattants pour la libération de l’ensemble de leur pays
Plus d’armes pour les insurgés ,des bombardements plus intenses à la hauteur de ceux réalisés contre la Serbie ou l’Irak,volla les "revendications " du NPA ’nouveau partisan de l’ Alliance )
Les questions cruciales sont donc les suivantes : pourquoi la campagne aérienne menée par l’OTAN en Libye est-elle de si basse intensité, non seulement en comparaison de la composante aérienne de la guerre menée pour la mainmise sur l’Irak, également riche en pétrole, mais aussi en comparaison de la guerre aérienne pour le Kosovo, territoire peu important sur le plan économique ? Et pourquoi l’Alliance s’est-elle abstenue en même temps de fournir des armes aux insurgés comme ils l’ont demandé à maintes reprises ? Il y a là apparemment deux paradoxes.
Lamentable trajectoire politique qui les amène à la droite de Sarkozy et Obama
 
Source : Le Post


16/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres